Ir a la web del Ministerio de Defensa

Nos héros

À l'entrée principale de notre siège se trouve un monument avec neuf flammes qui honore la mémoire de nos héros: les membres du CNI qui ont donné leur vie pour défendre les intérêts de l'Espagne et du peuple espagnol.

Huit de ces neuf flammes portent un nom: Carlos Baró Ollero, José Antonio Bernal Gómez, José Lucas Egea, Alberto Martínez González, José Ramón Merino Olivera, José Carlos Rodríguez Pérez, Alfonso Vega Calvo, Luis Ignacio Zanón Tarazona.

Ils ont tous trouvé la mort en Irak à l'automne 2003: José Antonio Bernal est mort à Bagdad le 9 octobre, et les autres compagnons à Latifiya le 29 novembre. L'une des principales salles de réunion du siège du CNI a été baptisée "Héros d'Irak" en leur honneur.

La neuvième flamme est dédiée à tous ceux qui ont donné leur vie, en secret, au service de l'Espagne.

Vista lateral del monumento de los caídos del CNI
Nuestros-heroes-01.jpg
Nuestros-heroes-02.jpg
Retrato de los agentes caído en Iraq del CNI

La mémoire est importante. Nos noms transcendent nos vies, et on se souviendra de nous pour ce que nous avons fait. Lorsque nous sommes mis à l'épreuve, c'est là que nous savons vraiment qui nous sommes.

Ce terrible automne en Irak, nos camarades ont prouvé qui ils étaient : des héros. Leurs noms seront à jamais associés à ce mot. Leur héroïsme ne s'est pas limité à la mission en Irak. La douleur de la perte a renforcé le Centre, car il n'y a pas de meilleur professeur que la souffrance. Leur souvenir a contribué à sauver la vie de ceux qui sont venus après eux et nous a donné sagesse et courage, rendant les membres du Centre fiers d'en faire partie.

La mémoire de nos héros sera toujours vivante. Parce que ceux qui ne sont jamais oubliés ne meurent jamais.

Placa conmemorativa a los caídos del CNI

Nos héros

Vista lateral del monumento de los caídos del CNI

À l'entrée principale de notre siège se trouve un monument avec neuf flammes qui honore la mémoire de nos héros: les membres du CNI qui ont donné leur vie pour défendre les intérêts de l'Espagne et du peuple espagnol.

Nuestros-heroes-01.jpg

Huit de ces neuf flammes portent un nom: Carlos Baró Ollero, José Antonio Bernal Gómez, José Lucas Egea, Alberto Martínez González, José Ramón Merino Olivera, José Carlos Rodríguez Pérez, Alfonso Vega Calvo, Luis Ignacio Zanón Tarazona.

Nuestros-heroes-02.jpg

Ils ont tous trouvé la mort en Irak à l'automne 2003: José Antonio Bernal est mort à Bagdad le 9 octobre, et les autres compagnons à Latifiya le 29 novembre. L'une des principales salles de réunion du siège du CNI a été baptisée "Héros d'Irak" en leur honneur.

La neuvième flamme est dédiée à tous ceux qui ont donné leur vie, en secret, au service de l'Espagne.

Retrato de los agentes caído en Iraq del CNI

La mémoire est importante. Nos noms transcendent nos vies, et on se souviendra de nous pour ce que nous avons fait. Lorsque nous sommes mis à l'épreuve, c'est là que nous savons vraiment qui nous sommes.

Ce terrible automne en Irak, nos camarades ont prouvé qui ils étaient : des héros. Leurs noms seront à jamais associés à ce mot. Leur héroïsme ne s'est pas limité à la mission en Irak. La douleur de la perte a renforcé le Centre, car il n'y a pas de meilleur professeur que la souffrance. Leur souvenir a contribué à sauver la vie de ceux qui sont venus après eux et nous a donné sagesse et courage, rendant les membres du Centre fiers d'en faire partie.

La mémoire de nos héros sera toujours vivante. Parce que ceux qui ne sont jamais oubliés ne meurent jamais.

Placa conmemorativa a los caídos del CNI